• ds_0614.jpeg
  • ds_0493b.jpg
  • ds_0436.jpg
  • DS_0205.jpg
  • ds_0351.jpg
  • ds_0435.jpg
  • DS_0172.jpg
  • DS_0052.jpg
  • ds_1166b.jpg
  • ds_0247.jpg
  • ds_0660b.jpeg
  • ds_0356.jpg
  • DS_0108.jpg
  • ds_0881.jpg
  • ds_0754.jpeg
  • ds_0266.jpg
  • DS_0012f.jpg
  • ds_0742.jpeg
  • ds_0415.jpg
  • ds_0400.jpg

Sans jamais avoir été inquiété, le Stade Rennais s'est imposé 3-0 face à Strasbourg au Roazhon Park ce mercredi soir. Les Rennais ont vite ouvert la marque et ont su gérer la rencontre avec maîtrise. Les Rennais sont 5e avec 5 points d'avance sur Lille, 6e, prochain adversaire au Roazhon Park.

ds 1192

Bonne opération pour le Stade Rennais, vainqueur 3-0 de Strasbourg ce mercredi soir au Roazhon Park lors de la 21e journée de Ligue 1. Gouiri (3e, 21e) et Doué (51e) sont les buteurs rennais. Les Rouge et Noir creusent un trou de cinq points sur leur poursuivant, Lille, et font une bonne opération dans cette journée de Ligue 1 où Lens s'est incliné à domicile contre Nice.

Engagé dans un combat contre le cancer depuis près de deux ans, Nicolas Holveck se dit "plutôt en bonne forme". Le président du Stade Rennais, qui est depuis en retrait de ses fonctions, a donné des nouvelles rassurantes samedi sur Canal +. "La maladie a sérieusement régressé", assure-t-il, lui qui conserve toutefois un contact quotidien avec Olivier Cloarec, Florian Maurice et Bruno Genesio.

ds 1189

"Je suis plutôt en bonne forme, même si la soirée a été mauvaise avec la défaite de Rennes (à Lorient vendredi, 2-1)." Dans une entrevue donnée en visio sur Canal +, Nicolas Holveck a donné des nouvelles rassurantes sur son état de santé. En retrait de ses fonctions de président du Stade Rennais, le dirigeant breton est engagé dans un combat contre le cancer depuis près de deux ans, qu’il a dès le départ décidé de rendre public.

Les perspectives sont de nouveau très optimistes
Après avoir vécu des moments "très difficiles", notamment lors de l’annonce d’une récidive en avril dernier, il confie aujourd’hui avoir entamé un protocole expérimental d’immunothérapie, sur les conseils du Professeur Khayat à Paris, et assure qu’il va de mieux en mieux. "Je suis ce traitement depuis le début du mois de décembre. J’ai eu les résultats il y a quelques jours et la maladie a sérieusement régressé. Les perspectives sont de nouveau très optimistes", a-t-il affirmé.

Très discret médiatiquement depuis l’annonce de sa maladie, Nicolas Holveck est pour autant toujours impliqué à l’égard du club. "C’est ma bouffée d’oxygène, et je remercie les actionnaires de m’avoir accompagné humainement et personnellement. Je ne suis plus du tout exécutif au Stade Rennais mais je suis en contact quotidien avec Olivier Cloarec (le nouveau président), Florian Maurice (le directeur sportif) et Bruno Genesio (l’entraîneur), avec qui je m’entretiens très régulièrement."

L’ancien directeur général adjoint de l’AS Monaco, vice-président aussi de l’AS Nancy-Lorraine durant plusieurs années, conserve un œil attentif sur le football et compte bien revenir, à terme, aux affaires. "Je continue à être le maximum informé de tout ce qu’il se passe. Il faut rester informé car il y aura une vie après la rémission, quand la maladie sera sous contrôle. Je compte bien revenir encore plus fort et encore meilleur qu’avant."

Le Stade Rennais a compensé le départ de Sulemana en attirant Ibrahim Salah, un international espoirs marocain, en provenance de La Gantoise (D1 Belge).
ds 1190

Après avoir perdu l’ailier ghanéen Kamaldeen Sulemana, le Stade Rennais n’a pas traîné pour le remplacer. Le club breton a annoncé la signature d’Ibrahim Salah, en provenance de La Gantoise (D1 Belge), jusqu’en 2027.

Attaquant polyvalent de 21 ans, il a débuté chez les professionnels cette saison. Il comptabilise 21 matchs (D1 belge, Coupes et Ligue Europa Conférence) pour 3 buts et une passe décisive.

"C’est un joueur que l’on suit depuis plusieurs mois et qui a montré de très belles choses dans le championnat belge. Il n’a pas beaucoup d’expérience mais nous allons voir un joueur avec une énergie incroyable", décrit Florian Maurice, le directeur sportif rennais, sur le site du club.

Pour Ibrahim Salah, c’est "un petit rêve qui se réalise" pour celui qui suivait le Stade Rennais grâce à son compatriote Nayef Aguerd

Le Stade Rennais se renforce en défense.

ds 1188

C'était une piste de l'Olympique Lyonnais en cas de départ de Malo Gusto, mais c'est finalement le Stade Rennais qui la réalise ! Désireux de renforcer son couloir droit en doublant le poste d'Hamari Traoré, les Bretons viennent d'annoncer la signature du jeune Djed Spence, 22 ans, en provenance de Tottenham. L'international anglais arrive sous la forme d'un prêt sans option d'achat, comme annoncé dans le communiqué. Il avait été recruté 14 millions d'euros par les Spurs cet été, mais n'a disputé que six bouts de match cette année.

Toujours en quête d'un élément offensif, Rennes a formulé une nouvelle offre pour Maghnes Akliouche. Refusée par Monaco.
ds 1187

C'est une piste que Florian Maurice apprécie vraiment. Le directeur sportif rennais a transmis une nouvelle offre à l'AS Monaco pour Maghnes Akliouche (20 ans, sous contrat jusqu'en 2024). Elle est estimée à 10 M€, hors bonus. Comme les précédentes, elle a été refusée par les dirigeants monégasques.

Le Stade Rennais devrait clore ce mercato hivernal par une vente très lucrative.
ds 1186

Très actif durant ce mercato hivernal, le Stade Rennais n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands pour se renforcer. Avec un double-objectif en tête : se donner toutes les chances pour rivaliser avec ses concurrents lors de la phase retour du championnat, tout en se montrant compétitif sur la scène européenne, avec une belle épopée en Ligue Europa à réaliser. Rennes, qui a perdu Martin Terrier, son meilleur buteur, jusqu’à la fin de la saison, a ainsi attiré le polyvalent Karl Toko-Ekambi. Mais le club breton prépare également l’avenir en dégageant des ressources. Une belle vente devrait conclure ce mercato d’hiver.

Rennes va lâcher un joueur important
Selon les informations de David Ornstein, le Stade Rennais serait sur le point de céder son attaquant Kamaldeen Sulemana. Et c’est le club de Southampton qui devrait rafler la mise. Ce deal devrait s’effectuer sous la forme d’un transfert sec. Le journaliste fait état d’une opération qui rapporterait à Rennes une indemnité estimée à 25 millions d’euros. Une somme à laquelle s’ajouteraient 3 millions d’euros de bonus supplémentaires.

L’international ghanéen était arrivé en France à l’été 2021 en provenance du championnat danois. Il s’est rapidement imposé comme l’une des plus belles promesses de l’effectif, mais sa progression a été freinée par des blessures. Kamaldeen Sulemana présente un bilan contrasté avec Rennes (46 apparitions, pour seulement 6 buts marqués et 4 passes décisives). Du haut de 20 ans, cet ailier rapide et percutant cherchera à se relancer dans un championnat taillé pour ses qualités.

Le Stade Rennais est sur le point de réussir un gros coup en cette fin de mercato. Alors que plusieurs écuries anglaises s’intéressaient à Djed Spence, le club breton serait sur le point de boucler son arrivée en prêt.
ds 1185

Après avoir fait toutes ses classes en Angleterre, Djed Spence pourrait bien traverser la Manche pour rejoindre la France sans aller très loin puisque Rennes serait sur le point de finaliser son arrivée en Bretagne. Si cela se concrétise, il s’agirait d’un très gros coup réalisé par le club breton sachant que le jeune joueur de 22 ans était très courtisé (Leicester City, Southampton ou encore Brentford).

Formé à Fulham et passé par plusieurs autres clubs anglais tels que Middlesbrough et Nottingham Forest, le joueur a réalisé une bonne saison en Championship avec les promus avant d’être recruté par Tottenham. De quoi intéresser les plus grosses écuries de Premier League malgré un début de saison compliqué. Très peu utilisé par Antonio Conte (6 petites apparitions toutes compétitions confondues et 43 minutes de jeu sur l’ensemble de la saison), le latéral droit pourrait donc rejoindre la Bretagne.

Djed Spence arrive, Hamari Traoré sur le départ ?
Comme annoncé par Sky Italia, le Stade Rennais devrait, sauf retournement de dernière minute, s’offrir l’Anglais de 22 ans sous la forme d’un prêt sans option d’achat. Un temps pisté par l’Olympique Lyonnais, celui qui voit son contrat courir jusqu’en juin 2027 serait donc sur le point de s’offrir un nouveau challenge. L’occasion également pour Spence de retrouver du temps de jeu au sein d’un nouveau championnat.

Un prêt qui pourrait par ailleurs faciliter le départ d’Hamari Traoré, lui aussi largement convoité lors de cette fenêtre hivernale. Si le FC Barcelone avait d’ailleurs plus que tâté le terrain l’été dernier, d’autres écuries sont déjà venues frapper à sa porte comme nous vous le révélions dernièrement. Dans cette optique, l’AS Roma, Fulham mais également… l’Olympique Lyonnais ont manifesté un intérêt. Les dernières heures s’annoncent intenses du côté de Rennes.

Rennes a accepté ce mardi les offres d'Everton et de Southampton pour son attaquant ghanéen de 20 ans Kamaldeen Sulemana. Au joueur de choisir son prochain club. L'indemnité devrait tourner autour de 25 millions d'euros.
ds 1184

Un départ de Kalmadeen Sulemana se précise. Everton et Southampton se sont pliés ce mardi matin aux exigences du Stade rennais avec une offre de 25 M€ pour l'attaquant international ghanéen. Elles ont toutes les deux été acceptées. Sulemana doit désormais choisir sa future destination.

Arrivé en Bretagne en juillet 2021 en provenance de Nordsjaelland (D1 danoise) pour 15 millions d'euros, le joueur de 20 ans a disputé 47 matches sous le maillot rennais (6 buts, 4 passes décisives). Après des débuts prometteurs l'an dernier, Sulemana a réalisé une première partie de saison moyenne cette année.

Le jeune milieu de terrain du Stade Rennais Noah Françoise (19 ans) a été prêté, ce lundi, à Avranches (National).
ds 1180

Noah Françoise va chercher du temps de jeu en National. Le Stade Rennais a prêté, ce lundi, son jeune milieu de terrain (19 ans) à Avranches, jusqu’à la fin de la saison. Cette saison, il a pris part à sept rencontres de N2 avec la réserve du Stade Rennais. L’été dernier, son père avait été condamné à accomplir un "stage de citoyenneté" suite aux "violences" commises envers le directeur du centre de formation du club.

L'ancien président du Stade Rennais, de 2020 à 2022, a donné ce samedi de bonnes nouvelles sur sa santé alors qu'il avait quitté la présidence du club breton en mai dernier pour se consacrer à son traitement contre le cancer.
ds 1181

En retrait depuis mai 2022, lorsqu'il choisit de se retirer de son poste de président du Stade Rennais pour se consacrer à son traitement contre le cancer, Nicolas Holveck a donné de bonnes nouvelles de sa santé ce samedi sur la chaîne Canal+ Foot. "J'ai intégré un protocole expérimental d'immunothérapie que je suis depuis début décembre. J'ai eu les premiers résultats il y a quelques jours et la maladie a sérieusement régressé. Les perspectives sont de nouveau très optimistes."

"Je ne suis plus du tout exécutif au Stade Rennais mais je suis en contact quotidien avec Olivier Cloarec, Florian Maurice et Bruno Genesio"

Nicolas Holveck

Nicolas Holveck affirme également continuer à suivre le Stade Rennais. "C'est ma bouffée d'oxygène, et je remercie les actionnaires de m'avoir accompagné humainement et professionnellement. Je ne suis plus du tout exécutif au Stade Rennais mais je suis en contact quotidien avec Olivier Cloarec (le nouveau président), Florian Maurice et Bruno Genesio, avec qui je m'entretiens très régulièrement. C'est vrai que ça fait beaucoup de bien dans l'accompagnement de mon quotidien dans la maladie."

"J'ai regardé beaucoup de matches, j'ai passé beaucoup de coups de téléphone à des présidents en France, à des clubs à l'étranger. Je continue à être le maximum informé de tout ce qu'il se passe. Il faut rester informé, car il y aura une vie après la rémission, quand la maladie sera sous contrôle. Je compte bien revenir encore plus fort et encore meilleur qu'avant. Cette épreuve, je crois, va m'aider à l'être."

Le gardien d'Auxerre Benoît Costil explique pourquoi, selon lui, il a quitté subitement l'Yonne pour devenir numéro deux à Lille où il aurait seulement signé pour six mois.
ds 1182

Titulaire à Auxerre et sur le pont pour participer activement au maintien du club icaunais, Benoît Costil, 35 ans, a pourtant fait le choix de rejoindre le LOSC où il sera la doublure officielle du prometteur Lucas Chevalier, en passe de prolonger son bail dans le Nord. "Avec le départ de Leo Jardim (Vasco de Gama, Brésil), il nous fallait quelqu'un pour nous rejoindre, a indiqué Olivier Létang. On s'est choisi mutuellement."

Selon le PDG des Dogues, "il n'y a pas eu de transaction financière" entre Auxerre et Lille. Et Létang de poursuivre : "Il nous rejoint, dans un premier temps. Il n'y a pas d'option (de prolongation). Il arrive dans un groupe. C'est aussi une façon de voir comment Benoît va se sentir dans cette nouvelle position. Dans nos échanges, le fait qu'il puisse être libre est ce qui nous semblait très complexe. Benoît nous a dit, il y a sept mois, à l'été 2022, qu'il ne se voyait pas dans la position d'être numéro deux et qu'il se voyait jouer. Aujourd'hui, par rapport à ce qu'il a vécu, il se sent prêt à apporter son soutien et son expérience à Lucas (Chevalier) et à l'ensemble du groupe."

"Avec beaucoup de respect pour l'AJ Auxerre, j'ai remis les pieds dans une grosse structure, ambitieuse"

Benoît Costil

Nous avons interrogé Costil sur son choix de quitter une place de titulaire pour un rôle en retrait qui préfigure notamment une possible reconversion en qualité d'entraîneur des gardiens. "Si Lille avait eu besoin d'un numéro un, il ne m'aurait pas appelé moi, a-t-il répondu. Ma dernière année a été très difficile. [...] J'avais besoin de moins de lumière et plus d'ombre. Ce qui ne m'empêche pas de rester compétiteur. Et de pouvoir accompagner. Avec beaucoup de respect pour l'AJ Auxerre, j'ai remis les pieds dans une grosse structure, ambitieuse."

Le gardien réfute l'idée d'avoir quitté le navire en cours d'exercice, donnant l'impression d'avoir fait un choix financier ou lié à sa vie privée. "C'est un point de vue, les gens sont libres de penser ce qu'ils veulent, dit-il. Je ne rentrerai pas dans le détail des échanges. Ceux que j'ai pu avoir avec le coach de l'AJ Auxerre ou même certains de mes anciens collègues. Je ne vais pas développer le pourquoi du comment. Je n'ai eu aucun problème avec eux. Ils ont tous été respectueux et compréhensifs de ce choix. Je ne vais pas épiloguer avec des gens que je ne connais pas pour me justifier. J'assume pleinement. Je suis très heureux. Ce qui ne m'empêche pas de souhaiter le meilleur à mes ex-coéquipiers."

Alors, Costil prépare-t-il ou non sa reconversion dans le Nord ? "Je ne suis pas venu en pré-retraite, affirme-t-il. C'est clair que non. J'aurai un rôle qui a son importance au quotidien. Je devrais être hyper performant dans ma tâche. Être un numéro deux pour le bien de Lucas. Entraîneur des gardiens ? Bien évidemment, à un certain âge, on y réfléchit un peu plus. Peut-être qu'un jour, je me lancerai. J'ai connu ce rôle en sélection pendant longtemps et j'y ai pris beaucoup de plaisir. Ce n'est pas un sous rôle."

Ce vendredi soir, Arthur Theate et Jérémy Doku se sont inclinés 2-1 sur la pelouse de Lorient. Le défenseur a joué toute la rencontre tandis que l’ailier est entré peu avant l’heure de jeu.

ds 1191

Et sa montée a rappelé à Jonatan MacHardy, consultant pour RMC Sport, que le Belge était trop peu décisif. En effet, il n’a inscrit que cinq buts et réalisé six passes décisives en 72 rencontres pour le compte du club breton. Cette saison, il n’a inscrit qu’un but en Coupe de France. Sinon ses statistiques sont nulles.

Ce qui donne du grain à moudre pour les consultants : “Jérémy Doku est à mon sens un flop énorme. 27 millions d’euros. Il est arrivé pour une première saison encourageante avec des statistiques dégueulasses. Bon, on ne parle pas de la seconde saison, mais là cette saison, il n’a pas marqué un but, pas fait une passe décisive. C’est un scandale. À ce prix-là, c’est un très gros flop”, confie MacHardy.

”Même si Genesio essaie avec lui, parce que sa valeur marchande est énorme, ça ne passe pas dans son jeu. Il sait que c’est un investissement lourd pour le club et qu’il faut le faire jouer pour le valoriser pour au moins le revendre”, poursuit son collègue.

Le gardien du Stade Rennais Alfred Gomis a rejoint le Côme 1907, club de Serie B (deuxième division italienne). L’international sénégalais y est prêté pour six mois, sans option d’achat.
ds 1183

Il n’a pas joué un seul match avec le Stade Rennais cette saison. Alfred Gomis tentera donc de se relancer en Serie B. Le gardien de 29 ans a été prêté, ce vendredi, au Côme 1907, jusqu’à la fin de la saison. Aucune option d’achat n’a été incluse dans ce prêt au 16e de Serie B, qui lutte pour le maintien en deuxième division italienne.

Arrivé à l’été 2020 avec l’objectif de faire oublier Edouard Mendy, parti à Chelsea, le gardien international sénégalais (14 sélections) n’a jamais été à la hauteur des attentes. En deux saisons, Alfred Gomis a pris part à 59 rencontres toutes compétitions confondues avec le Stade Rennais. Il a progressivement perdu sa place de titulaire et reculé dans la hiérarchie. Cette saison, l’ancien gardien de Dijon n’avait pas pris part à une seule rencontre avec l’équipe première.

Pisté par quelques cadors européens, Lovro Majer devrait bien quitter la Bretagne l’été prochain.
ds 1178

Grand talent de notre Ligue 1, souvent comparé à son compatriote Luka Modric, Lovro Majer (25 ans) pourrait rapidement quitter le Stade Rennais. Le mois dernier, son agent Marco Busiello avait confié à Tuttomercatoweb les envies de départ du milieu de terrain : "Je pense qu’il est maintenant prêt pour franchir un nouveau pallier". Reste à savoir quel club mettra la main sur le très convoité Majer.

D’après les informations de nos confrères de RMC Sport, ce ne sera pas le Paris Saint-Germain. Un temps annoncé sur le dossier, le club de la capitale n’aurait nullement l’intention de s’offrir le Croate. La bataille pourrait finalement se jouer entre l’Atlético Madrid et l’Inter Milan l’été prochain. Mais les grands d’Europe sont prévenus, il faudra aligner entre 35 et 40 millions d’euros pour arracher Majer au Stade Rennais, club avec lequel il est sous contrat jusqu’en 2027.

Page 1 sur 80

Recherche

Calendrier

Partenaires

Articles

29 novembre 2022

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Cantine de Mumbly

Cantine

Hébergé par

Reglyss.bzh

© 1996 - 2023 www.StadeRennais.Net
© 2022 Da'Squad - L'actu du Stade Rennais

Free Joomla templates by L.THEME