• ds_0387.jpg
  • ds_1766.jpg
  • ds_0426.jpg
  • ds_1205.jpg
  • ds_1868.jpg
  • DS_0026.jpg
  • ds_1119.jpg
  • ds_0329.jpg
  • ds_2061.jpg
  • ds_1549.jpg
  • ds_1256.jpg
  • ds_1703.jpg
  • DS_0116.jpg
  • ds_0486e.jpg
  • ds_2016.jpg
  • ds_1633.jpg
  • ds_1341.jpg
  • ds_1769.jpg
  • ds_1676.jpg
  • ds_0694.jpeg
Mercato

22 Avril 2024

Le Stade Rennais pourrait bien recruter au Fenerbahçe pour la saison prochaine. Le club breton pense à un certain Irfan Can Kahveci pour renforcer son secteur offensif . Selon les informations...

Actualité

21 Avril 2024

Un international turc aurait tapé dans l’œil du Stade Rennais en vue du prochain mercato d’été . Selon les informations relayées par le média Fichajes, les dirigeants du Stade Rennais lorgneraient...

Ligue 1

21 Avril 2024

Le coach rennais est resté évasif quant aux raisons précises de ce choix tactique ou disciplinaire. Toutefois, il semble que ces ajustements étaient temporaires puisque Bourigeaud et Theate ont tous...

Ligue 1

21 Avril 2024

En s'imposant 3-0 à La Beaujoire, Rennes s'est relancé dans la course à l'Europe et est remonté, provisoirement, à la 7e place de la L1. Les Canaris, eux, ratent une occasion dans la lutte pour le...

Ligue 1

14 Avril 2024

Le président du SRFC s’est exprimé après la défaite calamiteuse de son équipe samedi soir face à Toulouse au Roazhon Park (1-2). Les mots sont forts, puisqu’il parle de prestation honteuse, indigne....

Ligue 1

14 Avril 2024

Il y a encore deux semaines, tout roulait pour le Stade Rennais, revenu au contact des places européennes et qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France. Plus dure serait la rechute. Les...

Actualité

13 Avril 2024

Les supporters du Stade Rennais ont rendu hommage ce samedi à Nicolas Holveck, ancien président du club décédé cette semaine d'un cancer . Le Roazhon Park accueille la rencontre entre le Stade...

Actualité

13 Avril 2024

Le Stade Rennais vit une saison très décevante. Les Bretons restent d'ailleurs sur une série de trois défaites de suite, ce qui inquiète pas mal . A Rennes, c'est la saison de la déception....

Actualité

12 Avril 2024

Rennes rencontre Toulouse au Roazhon Park, samedi 13 avril, pour la 29? journée de Ligue 1. En raison du risque de confrontations entre supporters, le préfet a pris un arrêté . « Il existe un risque...

Actualité

12 Avril 2024

La bataille des droits TV de la Ligue 1 fait rage dans les coulisses, mais la LFP n'a toujours rien communiqué sur ce sujet. On sait seulement que des alliances entre diffuseurs se négocient avec...

Anciens

10 Avril 2024

Les deux anciens Rennais Jérémy Doku (Manchester City) et Mathys Tel (Bayern Munich) ont vu leur valeur marchande exploser ces derniers mois . Vendu pour quelque 60 millions d’euros par le Stade...

Actualité

10 Avril 2024

Au cœur d’une nouvelle spirale négative, le Stade Rennais doit réagir. Défaits contre Strasbourg, Paris, puis Monaco, les Rouge et Noir ont plus que mal géré cet enchaînement redouté, et ressortent...

Ligue 1

09 Avril 2024

Samedi, à 21h00, le TFC sera sur la pelouse du Stade Rennais pour la 29ème journée de Ligue 1 . Cette rencontre se jouera à guichets fermés puisque la billetterie du club breton ne propose plus...

Amateurs

09 Avril 2024

Le Stade Rennais est sur le point de s’offrir un gros coup, avec l’arrivée de Steven Gérard Gaote . Un homonyme qui risque d’attirer l’oeil des recruteurs. Steven Gerard Gaote serait effectivement...

Actualité

09 Avril 2024

Et cinq saisons de plus qui feront vingt-cinq. Une fidélité rare pour être souligné, qui n’a peut-être d’équivalent que le partenariat similaire du FC Nantes rival avec le groupe Synergie. Le Stade...

Actualité

09 Avril 2024

Deuxième propriétaire de club de foot le plus riche au monde, François Pinault n’a pas pour autant transformé le Stade Rennais en grand club européen comme son immense fortune pourrait le lui...

Actualité

08 Avril 2024

Le Stade Rennais F.C. a eu la très grande douleur d’apprendre la disparition de Nicolas Holveck, à l’âge de 52 ans. Ancien Président Exécutif – Directeur Général du Stade Rennais F.C., Nicolas...

Actualité

08 Avril 2024

Nicolas Holveck est décédé à l’âge de 52 ans, après un combat admirable et admiré contre un cancer diagnostiqué en mars 2021. Le dirigeant aura laissé de bons souvenirs partout où il est passé, de...

Le Stade Rennais boucle la venue d’un petit crack de 14 ans

Place forte de la formation française, le Stade Rennais aurait réussi à convaincre un futur talent de rejoindre la Bretagne. Le petit frère d’une pépite de Ligue 1 qui pourrait faire des ravages dans les années à venir.

ds 1920

Comme l’Olympique Lyonnais, le PSG et l’AS Monaco, le centre de formation du Stade Rennais est fortement réputé. Eduardo Camavinga, qui fait aujourd’hui le bonheur du Real Madrid, est la preuve la plus récente du savoir-faire, toujours intacte, de la formation bretonne. Et les nombreux talents mis à la disposition de Julien Stéphan (Truffert, Belocian, Guelé et Désira Doué, Omari ou encore Lambourde) montrent qu’il y a encore de la ressource ! Pas étonnant de voir le club rouge et noir poursuivre dans cette stratégie pour l’avenir.

Noham Diop arrive
Pour le futur, le Stade Rennais aurait en effet réalisé un joli coup en coulisses. S’il est encore trop tôt pour parler de « phénomène » avec certitude, le profil du petit Noham Diop a tout du futur crack. A 14 ans, il fait déjà beaucoup parler de lui du côté du Pôle Espoir de Châteauroux, où il évolue depuis la saison dernière. Un talent qui aurait choisi Rennes pour la suite de sa formation…

Un grand frère en Ligue 1
Noham Diop s’est fait remarquer par ses prestations en équipe de jeunes mais aussi parce que son grand-frère, Sofiane, est déjà une pépite du football français. Comme Noham, Sofiane a fait ses classes à Châteauroux avant de choisir le Stade Rennais. Malheureusement, en 2018, l’attaquant s’est tourné vers l’AS Monaco pour son premier contrat professionnel. Un regret que les Bretons vont tenter de « réparer » en formant le jeune Noham, né en 2009. Une fratrie pleine de talents puisqu’Edan Diop (19 ans) est lui-aussi en Ligue 1, avec l’AS Monaco, au poste de milieu de terrain.

Le Stade Rennais sur la piste d’un élément fort du Fenerbahçe pour cet été

Le Stade Rennais pourrait bien recruter au Fenerbahçe pour la saison prochaine. Le club breton pense à un certain Irfan Can Kahveci pour renforcer son secteur offensif.
ds 2062

Selon les informations relayées par le média Fichajes, les dirigeants du Stade Rennais lorgneraient du côté de la Turquie pour renforcer leur secteur offensif. Le club breton s’intéresserait de près à Irfan Can Kahveci. Ailier droit de 28 ans, il évolue au pays à Fenerbahçe où il est encore sous contrat jusqu’en juin 2025.

International turc à 31 reprises (2 buts), le natif de Corum dispose d’une belle cote sur le marché des transferts puisque le FC Séville, Newcastle et la Lazio Rome suivraient également ce profil. Les dirigeants turcs ne s’opposent pas à un départ lors du mercato estival mais pas à n’importe quel prix. Ils auraient fixé un prix de départ à 20 millions d’euros. Côté terrain, il réalise une belle saison avec seize buts et douze passes décisives en 43 apparitions toutes compétitions confondues…

Le contrat de Jeanuël Belocian court désormais jusqu'en 2026 mais son avenir à Rennes n'est pas garanti

Le jeune défenseur Jeanuël Belocian, 19 ans, moins utilisé depuis quelques semaines, est désormais engagé jusqu'en 2026 avec Rennes. Ce qui n'assure pas pour autant son avenir en Bretagne au-delà de cet été.
ds 2042

À l'inverse de Désiré Doué, autre pépite rennaise de 2005, Jeanuël Belocian joue moins ces derniers temps, lui qui peut évoluer défenseur axial ou latéral gauche. Mais à gauche de la charnière, il a devant lui Arthur Theate et, quand ce n'était pas Theate, le droitier Christopher Wooh lui a été préféré dernièrement. En latéral gauche, Adrien Truffert est le numéro 1 et, sans Truffert, c'est Theate qui a hérité du poste à Strasbourg (0-2) dimanche dernier.

Appelé en Espoirs à l'automne, le Français de 19 ans a évolué avec la sélection U19 lors de la dernière trêve internationale, en mars. Stéphan compte sur tout le monde, donc sur lui, mais cette situation peut poser la question de son avenir. L'été dernier, il avait prolongé jusqu'en 2025 alors qu'il avait fait l'objet d'un intérêt appuyé du Borussia Dortmund et du Bayer Leverkusen. Mais il est en fait sous contrat jusqu'en 2026, car son bail comprenait une clause de reconduction automatique d'un an.

Belocian est ainsi plus sécurisé par Rennes, mais son avenir en Bretagne peut dépendre quand même de la fin de saison et de sa future place dans le projet, alors que Theate et Truffert pourraient eux aussi être sollicités au prochain mercato.

Il faudra casser sa tirelire pour s’offrir Désiré Doué

Le jeune milieu offensif du club breton est convoité par de nombreux clubs en Europe.
ds 2040

À 18 ans, Désiré Doué est considéré comme étant l’un des plus grands espoirs du football français. Auteur de 3 buts en 34 matchs toutes compétitions confondues, il suscite déjà la convoitise de nombreux clubs européens. Le Bayer Leverkusen avait proposé 20 millions d’euros pour s’attacher ses services en janvier mais les dirigeants rennais s’étaient montrés inflexibles.

Le milieu offensif risque de vivre un été agité puisque les clubs intéressés reviendront à la charge lors du prochain mercato. Le club breton a déjà fixé un prix pour leur joyau : il faudra débourser au minimum 40 millions d’euros pour convaincre le Stade Rennais de lâcher son joueur, sous contrat jusqu’en juin 2026.

Pourquoi Rennes a choisi de prolonger Julien Stéphan

Le Stade Rennais a officialisé ce lundi la prolongation jusqu'en 2026 de son entraîneur Julien Stéphan. Une décision qui n'est pas due au hasard.
ds 2016

Après un premier passage entre décembre 2018 et mars 2021, Julien Stéphan était revenu à Rennes, mi-novembre, et la manière dont il a remis le club breton en selle a conduit la direction du Stade Rennais à ne pas attendre la fin de saison pour se prononcer sur son avenir. L'entraîneur a prolongé lundi son contrat - qui courait jusqu'en juin - pour deux saisons supplémentaires. Cela concerne aussi son staff : ses adjoints Denis Zanko et Bouziane Benaraïbi, et son analyste vidéo Rudi Cuny.

Pourquoi maintenant, alors que le technicien, épanoui à Rennes, n'avait pas émis le désir d'être rapidement fixé ? La concomitance des discussions entamées après un mercato de janvier durant lequel Stéphan et le directeur sportif Florian Maurice ont fini par accorder leurs violons, à un moment où la dynamique rennaise s'était déjà inversée, suggère que plusieurs éléments ont nourri la réflexion des décideurs bretons.

Les résultats d'abord : sous Stéphan, Rennes est passé de la 14e à la 8e place de L1, avec le meilleur bilan de la phase retour. Le club disputera le 3 avril une demi-finale de Coupe de France face au PSG, et en dépit de son élimination dès les barrages de la Ligue Europa, il a, de l'avis de son entraîneur, remporté « sa plus belle victoire européenne », lors de la manche retour face à l'AC Milan (3-2), le 22 février.

À quatre points d'une qualification européenne via la L1
L'harmonie retrouvée au sommet semble avoir été un facteur dans l'accélération des négociations : non consulté sur le remplacement de Bruno Genesio, Maurice avait demandé un délai de réflexion pour décider de son avenir. La démarche a interrogé sur sa volonté de collaborer avec Stéphan. Une remise à plat a été faite, l'avenir de Maurice semble s'inscrire du côté du Stade Rennais, et le nom de Stéphan faisait consensus à tous les étages du club.

En se projetant dès à présent sur l'avenir, Rennes a offert de la tranquillité à son entraîneur alors qu'une qualification européenne est redevenue d'actualité : l'écart avec Lille et Nice, respectivement 4e et 5e de L1, n'est plus que de quatre points. Rennes pourra compter sur le retour d'Enzo Le Fée pour affermir ses ambitions. Le milieu, indisponible depuis le 8e de finale de Coupe de France remporté face à Sochaux (6-1) le 6 février, devrait renouer avec la compétition dimanche à Strasbourg, plutôt en cours de match.

Julien Stéphan, les dessous d’une prolongation express au Stade Rennais

Le Stade Rennais a acté lundi 25 mars la prolongation de contrat de son entraîneur Julien Stéphan de deux saisons supplémentaires, soit jusqu’en 2026. Le timing est précoce, mais la décision logique : la saison n’a pas encore rendu son verdict sportif, mais le club a besoin d’avancer dans son organisation interne pour préparer la suite, et le rebond impulsé par Stéphan a été spectaculaire depuis trois mois.

ds 2017

La deuxième vie de Julien Stéphan au Stade Rennais ira donc au-delà du mois de juin. Annoncée précédemment dans nos colonnes, la prolongation de contrat du technicien de 43 ans a été actée ce lundi par le club, avec lequel Stéphan a trouvé un accord portant sur deux saisons supplémentaires. En fonction des résultats futurs, le contrat pourrait même comporter une saison supplémentaire en option.

Engagées depuis quelques semaines, les discussions s’étaient accélérées avant la trêve internationale. Restait à formaliser les termes par écrit, ce qui est chose faite.

Du côté de la direction, de l’actionnaire et du coach, il n’était pas question d’attendre davantage. Le principe de continuité a prévalu, aussi parce que le Stade Rennais a besoin d’avancer dès maintenant sur la préparation de la saison prochaine, avec deux plans distincts (avec et sans Coupe d’Europe), autour du président Olivier Cloarec et de Florian Maurice : en l’état actuel des choses, le directeur sportif restera aussi. Il sera présent avec ses deux acolytes ce mercredi, lors de la conférence de presse d’annonce du nouveau contrat de Stéphan.

Il l’a joué intelligemment
Mi-novembre, quand ce dernier avait été propulsé par l’actionnaire en remplacement d’un Bruno Genesio parti sans crier gare, le pari était pourtant loin d’être gagné, et rien n’indiquait que sa mission irait au-delà de juin. Dans le foot, les retours en arrière sont rarement couronnés de succès, mais Stéphan l’a joué plutôt intelligemment, en retenant aussi quelques leçons du passé.

Avec Maurice et Cloarec, qui ne l’avaient pas choisi, il a su trouver un équilibre de fonctionnement, en restant globalement dans sa sphère d’influence, malgré quelques soubresauts au mercato d’hiver et certaines divergences de points de vue.

Mais c’est évidemment les résultats qui ont fait foi : 14 matches remportés sur 22 depuis son arrivée, le statut de meilleure équipe de Ligue 1 en 2024, avec 20 points engrangés sur 27 possibles, l’espoir d’une qualification en Coupe d’Europe redevenu d’actualité, et une nouvelle place en finale de Coupe de France à aller chercher, après avoir ramené le trophée en 2019.

Le plus difficile sera de durer
À Rennes, la légende Stéphan s’était bâtie sur la Coupe, qui avait créé aussi entre le coach et les Pinault un lien de confiance fort, renforcé plus tard par le fait que l’intéressé avait quitté son poste sans réclamer la moindre indemnité.

Les premières semaines de « l’ère Stéphan II » furent pourtant laborieuses, le coach donnant l’impression au départ de naviguer à vue, parant au plus pressé avec notamment une défense à trois guère convaincante. Pour mieux souligner la valeur du rebond qu’il a bien contribué à initier, le coach aime à répéter que son équipe était à un point de la place de lanterne rouge, le 20 décembre, à la mi-temps du match à Clermont…

Le fameux « Stéphan a un plan » a donc fait des émules. Il n’aime guère l’expression, mais elle dit des choses sur la manière assez minutieuse dont son équipe est préparée sur le plan tactique.

Les productions sont moins brillantes et spectaculaires qu’à la belle époque de Genesio, mais la cohérence collective de l’équipe et son pragmatisme sont rarement pris en défaut. « J’ai déjà dit que j’étais très heureux d’avoir retrouvé un banc, a fortiori ici à Rennes, disait l’intéressé juste avant la victoire contre l’OM. Je suis épanoui avec les joueurs, la direction, l’actionnaire et le staff, donc les conditions sont bonnes pour moi aujourd’hui. » Il espère qu’elles le resteront, et le Stade Rennais aussi : dans le foot, il l’a déjà expérimenté, le plus difficile est de parvenir à durer.

Julien Stéphan prolonge de deux ans à Rennes

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures galettes saucisses.

ds 2018

Rappelé à la barre fin novembre après le départ de Bruno Genesio, après un premier passage sur le banc de l’équipe première entre 2018 et 2021, Julien Stéphan rempile du côté du Roazhon Park. Le club breton l’a officialisé ce lundi, avant une conférence de presse mercredi. Également passé par les équipes de jeunes pendant six saisons avant 2018, Julien Stéphan est désormais lié au Stade rennais jusqu’à juin 2026.

De quoi se donner le temps d’aller chercher une autre Coupe de France.

Julien Stéphan va prolonger de deux ans à Rennes

De retour au Stade Rennais fin novembre pour remplacer Bruno Genesio, l’entraîneur Julien Stéphan (43 ans) va prolonger son contrat jusqu’en 2026.

ds 2011

C’était dans les tuyaux depuis un moment. Engagé jusqu’en fin de saison avec le Stade Rennais, Julien Stéphan va prolonger son contrat dans la semaine.

Selon nos informations, les discussions ont abouti à un terrain d’entente pour la signature d’un nouveau bail de deux ans, jusqu’en 2026. Un dossier mené de front par l’actionnaire qui n’attendra pas les prochaines échéances pour renouveler sa confiance à l’entraîneur qu’il a lui-même choisi de faire revenir le 19 novembre pour remplacer Bruno Genesio.

Deux ans et demi après son premier passage, Julien Stéphan était revenu avec l’objectif de redresser une situation compliquée. Il a complètement relancé l’équipe qui présente un bien un meilleur visage aujourd’hui avec des résultats, enfin, à la hauteur des espérances. Depuis le début de l’année, Rennes pratique un jeu séduisant et surtout il gagne des matchs (11 en 2024). Les Bretons, 8es de Ligue 1, sont revenus dans la course aux places européennes puisqu’ils ne sont qu’à trois points de la 6e place occupée par Lens. Ils se projettent également sur une demi-finale de Coupe de France face au PSG, le mercredi 3 avril, au Parc des Princes.

Les conditions sont bonnes pour moi aujourd’hui
La réussite des dernières semaines n’est pas étrangère au travail de Julien Stéphan qui a su redonner corps à l’équipe rennaise en lui amenant un second souffle. Avant la trêve internationale, le technicien de 43 ans expliquait vouloir rester. « J’ai déjà dit que j’étais très heureux de retravailler, de retrouver un banc a fortiori ici à Rennes. Je suis très épanoui, que ce soit avec les joueurs, avec la direction, l’actionnaire (François Pinault) et le staff. Les conditions sont bonnes pour moi aujourd’hui. »

Malgré l’élimination en barrage de Ligue Europa, la victoire contre l’AC Milan au retour à domicile (3-2, le 22 février) a été un marqueur important. « C’est peut-être la plus belle victoire européenne de l’histoire du club », confiait Stéphan à l’issue de la rencontre.

C’est d’autant plus remarquable qu’il doit composer depuis un mois et demi sans l’une de ses pièces maîtresses, Enzo Le Fée, dont le retour sera précieux pour le sprint final. L’ancien Lorientais, blessé à l’ischio-jambier début février, a repris l’entraînement et devrait pouvoir rejouer quelques minutes dimanche, à Strasbourg (17h05). Une bonne nouvelle de plus pour Julien Stéphan qui s’avance sur la fin de saison avec beaucoup d’ambition.

Les retours d’ex peu importe le club n’appellent pas toujours la réussite. Stéphan est l’exception qui confirme la règle. En prolongeant dans les jours à venir, il va pouvoir aborder les prochaines échéances sans avoir à se soucier de son futur. C’était aussi une volonté de sa direction.

Fin d'un rêve pour le SRFC, il va filer vers la MLS

On ne cesse de le répéter, mais il manque un avant centre costaud au Stade Rennais. Un joueur bon de la tête, adroit devant le but et capable de jouer en pivot. Bien sûr Florian Maurice a recruté Bertug Yildirim l'été dernier pour répondre à une demande de Bruno Genesio. Mais force est de constater que l'attaquant turc n'a pas le niveau.

ds 3000

Placardisé par Julien Stéphan, Yildirim qui n'a disputé que 8 minutes en Ligue 1 lors des 6 dernières journées de championnat, va quitter le SRFC à l'issue de la saison. L'idée est clairement de faire de la place afin de recruter ce fameux joueur à la "Olivier Giroud".

Et pourquoi pas l'international français de l'AC Milan qui avait déjà été sollicité par Rennes ? Malgré ses 37 ans Giroud apporterait clairement un gros plus au club breton. Mais voila, l'avenir de l'attaquant français va dessiner hors d'Europe.

En fin de contrat en juin prochain, Olivier Giroud se dirige vers un départ de l'AC Milan. Selon L'Equipe, l'attaquant français a décidé de rejoindre le LAFC (Los Angeles Football Club), où évolue son ami Hugo Lloris.

Fin d'un rêve pour le Stade Rennais, car on ne vous cache pas que voir Olivier Giroud rejoindre Rennes, ca aurait été top.

Le Stade Rennais va rendre un grand service au RC Lens

Franck Haise était dans les petits papiers de Florian Maurice l’an dernier pour remplacer Bruno Genesio au Stade Rennais. C’est finalement Julian Stéphan qui avait pris le poste pour un contrat court jusque juin 2024.
ds 1998

Depuis sa prise de fonction, Julien Stéphan a redonné des couleurs aux Bretons puisque l’équipe postule désormais à une place européenne.

Selon les informations de L’Équipe, Julien Stéphan discute depuis un moment avec ses dirigeants pour étendre son bail en Ile-et-Vilaine de deux ou trois saisons supplémentaires.

Une bonne nouvelle pour le RC Lens cet été. Une destination potentielle en moins pour Franck Haise.

Martin Terrier vers un retour au LOSC ?

Formé au LOSC, Martin Terrier n’a pas joué longtemps en professionnel avec Lille. C’est une chose que regrette aujourd’hui l’attaquant rennais qui ne ferme pas la porte à retour dans le Nord de la France.
ds 1992

« Il y a énormément de regrets. On ne sait pas de quoi l’avenir est fait, on verra. Mais c’est quand même un regret de ne pas avoir réussi à jouer plus longtemps sous ces couleurs en professionnel. (…) J’espérais faire une bonne partie de ma carrière au LOSC », a souligné l’attaquant rennais dans un entretien accordé à Prime Vidéo.

Florian Maurice bien parti pour rester fidèle au Stade Rennais

Alors qu'il était sur le point de quitter Rennes en novembre dernier, Florian Maurice devrait bien poursuivre son CDI au sein du club breton.

ds 1987

Actuel 8ème de Ligue 1 à quatre points du top 6 européen, le Stade Rennais peut encore espérer finir européen en fin de saison, et ce malgré des premiers mois compliqués en championnat. Même si l'issue de la saison n'est pas encore connue, Julien Stéphan est tout de même bien parti pour prolonger sa mission au club, lui qui avait signé jusqu'en fin de saison lors de son retour en novembre dernier. À ses côtés, le coach rennais pourra sûrement compter sur Florian Maurice, le directeur technique.

Un duo Stéphan-Maurice à affermir
En effet, le dirigeant a eu des envies d'ailleurs dans la foulée du départ de Bruno Genesio il y a quelques mois. Finalement, il est resté fidèle à Rennes, et cela devrait continuer. Selon L'Équipe, quelle que soit l'issue de la saison, s'il garde la confiance de son actionnaire, et si aucun grand club ne vient aux renseignements, Maurice n'a pas de raison de s'en aller.

S'il apparaissait ouvert à d'autres projets pour poursuivre sa carrière, l'ancien dirigeant de l'OL a semblé regonflé à bloc grâce au mercato hivernal et aux meilleurs résultats de l'équipe. Son nom a été cité du côté de l'AS Rome pour succéder à Tiago Pinto, mais le club italien semble désormais étudier d'autres profils, comme celui de François Modesto (Monza). Il y a donc de bonnes chances de voir le duo Stéphan-Maurice poursuivre à Rennes dans les prochains mois.

La bonne affaire de la semaine, Giakoumakis à Rennes

Dans le cadre du mercato d’été 2024, le Stade Rennais pourrait réaliser un joli coup en s’intéressant à Georgios Giakoumakis. L’avant-centre grec de 29 ans évolue actuellement à Atlanta en MLS et affiche des statistiques impressionnantes devant le but.

ds 1988

Giakoumakis, qui a fait ses preuves dans différents clubs tels que l’AEK, Venlo ou encore au Celtic, est reconnu pour sa capacité à trouver régulièrement le chemin des filets. À Atlanta, il continue sur cette lancée.

Selon Transfermarkt, la valeur marchande de ce joueur prolifique serait estimée à environ 6 millions d’euros. Un montant accessible pour une formation comme Rennes qui cherche toujours à renforcer son attaque avec efficacité.

Avec un contrat courant jusqu’en juin 2025, l’éventuelle acquisition de Giakoumakis ne devrait pas poser de problème majeur sur le plan contractuel. Ses qualités de finisseur sont indéniables et ajouteraient sans aucun doute un plus à l’effectif breton.

En somme, si les dirigeants rennais décident de se positionner sur ce dossier, ils pourraient bien ajouter une pièce maîtresse à leur dispositif offensif. La perspective d’accueillir un tel talent doit certainement titiller l’esprit stratégique du club pour la saison prochaine.

L'entraîneur de Rennes Julien Stéphan proche de prolonger

Les discussions pour prolonger le coach du Stade Rennais, Julien Stéphan, sont très bien avancées. Le technicien de 43 ans devrait signer un nouveau contrat de deux ou trois saisons.
ds 1983

Engagé fin novembre jusqu'en fin de saison, après le départ de Bruno Genesio, le coach rennais Julien Stéphan est bien parti pour prolonger. Si la durée de son nouveau contrat n'est pas encore connue (deux ou trois ans ?), les discussions sont très bien engagées et devraient aboutir d'ici fin mars.

"On discute très régulièrement depuis trois mois et demi tous ensemble de plein de sujets, celui-ci en a fait partie ces derniers jours, a indiqué Stéphan ce vendredi midi. Il continuera certainement à en faire partie la semaine prochaine, et assez rapidement, il y aura j'imagine une orientation."

Prolongation pour Stéphan, le vestiaire valide

Si la victoire a échappé au Stade Rennais sur la pelouse du Parc des Princes ce dimanche (1-1), une prolongation ne devrait pas échapper à Julien Stéphan.
ds 1946

Un nul enregistré sur la pelouse du Parc des Princes (1-1) et un huitième match sans revers ont fini par convaincre la direction du Stade Rennais de dégainer. Depuis le retour de Julien Stéphan, les Bretons poursuivent une ascension continue, toujours plus proche de renouer avec leurs ambitions passées. Si aucune discussion ne devait avoir lieu en cours de saison, les dirigeants de la formation bretonne anticipent. Selon les informations publiées par JeunesFooteux, une prolongation de deux ans est actuellement à l’étude. Le but étant, ensuite, de pouvoir se projeter sereinement sur la suite tout en préparant la saison prochaine.

S.G.S.B.

SGSB

Boutique de Mumbly

Boutique

Cantine de Mumbly

Cantine

Hébergé par

Reglyss.bzh

Free Joomla templates by Ltheme