• ds_1893a.jpg
  • ds_0804.jpeg
  • ds_1362.jpg
  • ds_0908.jpg
  • ds_1833.jpg
  • ds_0883.jpg
  • DS_0125.jpg
  • ds_1003.jpg
  • DS_0026.jpg
  • ds_0454.jpg
  • ds_0950.jpg
  • ds_0732.jpeg
  • ds_1800.jpg
  • ds_0239.jpg
  • ds_0240.jpg
  • ds_1548.jpg
  • ds_0984.jpeg
  • DS_0175.jpg
  • ds_0287.jpg
  • ds_1053.png

J’avais à cœur de rester à Rennes

Courtisé cet hiver par l’AS Rome, Arthur Theate va finir la saison au Stade Rennais. Présent en conférence de presse ce vendredi 9 février, à deux jours du déplacement au Havre en Ligue 1, le défenseur international belge revient sur les approches dont il a fait l’objet lors des deux derniers mercatos, ainsi que sur la bonne forme rennaise du moment.

ds 1888

Arthur Theate était le joueur présent en conférence de presse ce vendredi 9 février, pour évoquer le déplacement au Havre pour le compte de la 21e journée de Ligue 1.

Dans quel état de forme vous sentez-vous ?

Je me sens bien, je nous sens bien. On a une récupération mentale qui est plus facile, évidemment, quand on gagne les matches. On a plus de fraîcheur, on récupère plus vite, car on est heureux. Après, il y a eu la blessure d’Enzo qui est un peu embêtante pour nous, mais il y a d’autres joueurs qui sont au niveau donc ils vont pouvoir se montrer. Il faut rester soudés parce que l’on va avoir un gros bloc et cela va être très important de pouvoir s’épauler les uns les autres.

Le coach évoquait une envie de se rattraper de la première partie de saison, êtes-vous dans le même état d’esprit ?

Oui, clairement. On sait que l’on n’a pas été au niveau, au niveau des points, au niveau de la qualité du jeu produit sur le terrain, que ce soit avec et sans le ballon. On a à cœur de se rattraper, pour nous. Je pense honnêtement que l’on mérite tellement mieux que ce que l’on a fait sur cette première partie de saison. On ne mérite pas plus de points, ce n’est pas ce que je veux dire, mais on a la qualité pour le faire. On est sur une bonne série, il faut essayer de la continuer parce que c’est ce qui va nourrir notre mois de février et qui va peut-être nous guider vers notre fin de saison.

L’objectif Coupe de France devient-il plus concret avec la qualification en quarts de finale et le tirage au sort contre Le Puy-en-Velay ?

C’est clair que quand on voit le parcours qu’il y a eu il y a quelques années, le coach avait fait une victoire et une demi-finale l’année d’après. On a aussi envie d’aller le plus loin possible dans cette compétition, c’est évidemment l’objectif de tous les joueurs. Mais pour le moment, c’est plutôt match par match, nourrir cette série. Le Puy, c’est dans quelques semaines, on a le temps de voir venir.

La défense a été très critiquée sur la première partie de saison, devez-vous être le patron de cette défense ?

C’est vous qui nous mettez les étiquettes que vous voulez nous mettre (sourire). Après, je donne mon maximum à chaque match. Il y a eu une première partie de saison où, comme vous l’avez dit, cela n’a pas été le plus facile, on a subi pas mal de critiques. Cela fait partie du football, il faut savoir les absorber. Par contre, il y a des fois où elles étaient un peu moins justifiées, mais c’est un peu comme dans tout. Maintenant, est-ce que je dois être ce patron ? J’essaie de l’être et de donner le maximum de moi-même à chaque match.

On sent que votre relation sur le terrain avec Warmed Omari s’améliore…

Oui, je peux confirmer que c’est de mieux en mieux. Après, l’année dernière, il y a eu pas mal de rotations, j’ai joué avec Chris (Christopher Wooh), Warmed et Joe Rodon. Cette année, j’ai joué beaucoup de matches avec Warmed et cela nous aide à nous connaître de mieux en mieux. Il n’y a pas de secret, les automatismes ne viennent pas tout seuls. Pour le moment, je me sens très bien avec Warmed, la communication est de mieux en mieux et l’on se sent mieux l’un avec l’autre.

Avec la bonne série en cours, y a-t-il un risque d’autosatisfaction ?

En tout cas, je nous sens très concentrés pour le moment. On a cette envie de rattraper ce que l’on a fait en première partie de saison, elle doit maintenant nous nourrir jusqu’à la fin de saison. On ne va pas gagner tous les matches jusqu’à la fin de saison, je ne pense pas, ce serait historique si on le fait (sourire). Il y a cette confiance qui revient petit à petit, mais il ne faut pas avoir de l’autosatisfaction et rester bien éveillés sur les points sur lesquels on doit travailler.

Que retenez-vous de la qualification mardi à Sochaux ?

C’est un bon match, où l’on a été quasiment complet. Il nous a manqué, on va dire, une quinzaine de minutes de flottement avec ce penalty, même si pour moi, c’est un penalty imaginaire, mais bon, c’est encore autre chose (sourire). Pour le reste, c’est une prestation aboutie, maîtrisée de bout en bout. Les attaquants ont été performants, on a essayé d’être performants en défense. Il va falloir remettre cela mais il ne faut pas non plus minimiser cette prestation, parce que l’on dira que Sochaux est une équipe de National. On a vu Monaco hier, Rouen a aussi sorti Toulouse donc il ne faut pas minimiser cette prestation.

Les regrets du match aller contre Le Havre sont-ils encore présents ?

On a eu des regrets sur ce match-là parce qu’ils étaient à dix. On menait de deux buts, ils sont revenus à 2-2. C’était le début de l’enchaînement de matches nuls et on n’avait pas gagné beaucoup de matches. On ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes, on maîtrisait le match à 100 %. Est-ce que l’on s’est relâché, est-ce que l’on a déjoué un peu rapport au Havre ? Cela reste une bonne équipe, il ne faut pas non plus les sous-estimer. Quand on voit le championnat qu’ils font à domicile, le style qu’ils ont, c’est très ancré chez eux. C’est clair que l’on va essayer de ne pas reproduire ce que l’on a fait à domicile, parce que c’est une équipe qui a beaucoup de qualités. Mais si on met tous les ingrédients, normalement, on devrait pouvoir faire la différence avec notre équipe.

Votre nom a circulé en Italie durant le mercato hivernal…

Ce qui est bien, c’est que c’est derrière. J’avais à cœur de rester à Rennes. Que mon nom a circulé en Italie, c’est autre chose, mais on va aller en Italie avec Rennes, donc je suis très content.

Vous avez toujours voulu rester à Rennes ?

Oui, clairement. C’était une volonté de ma part et de la part du club. Déjà l’été dernier, j’avais entendu que je voulais partir du club, cela n’a pas été le cas. Je n’avais pas encore fait deux ans dans un club et je suis très content de faire deux ans voire plus avec le club, je suis très heureux d’être ici.

Recherche

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Partenaires

Articles

18 février 2024

Connexion

S.G.S.B.

SGSB

Boutique de Mumbly

Boutique

Cantine de Mumbly

Cantine

Hébergé par

Reglyss.bzh

© 1996 - 2024 www.StadeRennais.Net
© 2022 Da'Squad - L'actu du Stade Rennais

Free Joomla templates by L.THEME