• ds_0741.jpeg
  • ds_0855.jpg
  • ds_0922.jpg
  • ds_0320.jpg
  • ds_0557.jpeg
  • DS_0149.jpg
  • ds_0523c.jpeg
  • ds_0663.jpeg
  • ds_0886.jpg
  • ds_0932.jpg
  • ds_0558.jpeg
  • ds_0341.jpg
  • ds_0672.jpeg
  • ds_0620.jpeg
  • ds_0552.jpeg
  • DS_0018a.jpg
  • ds_0468.jpg
  • DS_0151.jpg
  • ds_0488.jpg
  • DS_0151.png

On a envie de marquer le coup

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du MHSC, veut s'appuyer sur la victoire à Lorient.Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du MHSC, veut s'appuyer sur la victoire à Lorient.

ds 0727

Après la défaite du match aller (2-0), le coach montpelliérain aborde la réception des Bretons, vendredi à 21 h, à la Mosson avec un petit air de revanche.

Série de trois matchs compliqués, absence de joueurs majeurs ou retour de l’ancien Montpelliérain Gaëtan Laborde : Olivier Dall’Oglio affiche son ambition avant de recevoir Rennes vendredi (21 h) à la Mosson en ouverture de la 26e journée.

La victoire devant Lorient a-t-elle fait du bien à votre équipe ?

Le résultat face à Lille (0-1) nous a frustrés. On avait besoin de retrouver un peu de confiance, on avait besoin de se rassurer. Ce match âpre, tendu jusqu’au bout, nous permet peut-être de débuter une série. Il était important de prendre des points avant d’attaquer une grosse série face à des équipes qui jouent l’Europe.

Que devez-vous faire de mieux que lors de votre défaite face à Lille ?

On devra déjà contenir l’attaque de Rennes. Au match aller, on a été secoués. On a été aussi frustrés. À la suite de l’expulsion (Téji Savanier Ndlr), on n’a pas pu se défendre jusqu’au bout.

On aborde ce match avec un petit air de revanche. On veut montrer chez nous qu’avec les armes du moment, on peut réussir. On sera déterminés pour les recevoir. On aura une grosse envie de confirmer notre victoire à Lorient, on aura envie de marquer le coup.

"On a trois matchs face à trois équipes qui sont en forme"

La série de trois matchs face à Rennes, Nantes et Nice peut-elle conditionner la suite de la saison ?

Elle peut conditionner en effet la suite. On a eu cette discussion cette semaine avec les joueurs. On a trois matchs face à trois équipes qui sont en forme, qui jouent vraiment pour quelque chose et visent l’Europe. Cela peut nous donner un élan, comme cela peut nous freiner.

Si on veut avoir la chance d’accrocher ces équipes-là, on ne doit avoir aucune faille dans l’agressivité et la détermination. On ne peut pas passer à côté en termes d’état d’esprit, ni d’organisation. On a pas mal bossé à travers la vidéo et le terrain pour que l’on soit bien réglé, que l’on sache où on veut aller. Sinon, cela sera compliqué.

Depuis la trêve hivernale, votre équipe n’a-t-elle voulu faire mieux au risque de se disperser ?

Le piège est de vouloir faire plus que la simplicité. On peut perdre le fil quand on veut faire mieux. Quand on est jeune et fougueux, on peut avoir plus d’intentions, mais on n’est pas forcément plus efficaces.

On l’a déjà dit, on ne doit pas avoir trop de soucis d’effectif. On ne peut pas inventer l’expérience, les joueurs non plus. On doit faire preuve d’indulgence à ce niveau.

N’existe-t-il pas une frustration d’aborder ces matchs sans plusieurs titulaires ?

Je n’ai pas d’état d’âme, cela fait partie d’une saison. J’aurai préféré avoir tout le monde, mais on passe à autre chose et on travaille avec les joueurs en place. On avance, on optimise le temps pour gagner de l’expérience.

Avec les joueurs, on entretient un état d’esprit. On doit élever notre niveau mental, on doit mieux gérer certains moments difficiles de nos matchs. On reste assez efficace devant le but même si on a moins d’actions dangereuses.

Adaptation, efficacité : êtes-vous surpris par le rendement à Rennes de Gaëtan Laborde que vous allez retrouver face à vous vendredi ?

Je ne suis pas surpris par son rendement. On ne peut pas être surpris par un garçon qui a un tempérament de compétiteur, qui a envie de progresser à chaque entraînement, qui a une rage de gagner et affiche une réflexion dans son jeu.

Avec la maturité, avec les fréquents changements de club, cela n’a pas été un souci pour lui d’aller à Rennes. Il s’est adapté rapidement, il devient l’un des leaders d’un groupe plutôt jeune.

Quand on fait tout ça, que l'on a un gros mental, cela ne peut que marcher. C’est la marque du succès.

Laborde en équipe de France : "C'est pour lui raisonnable d'y penser"

Laborde peut-il envisager de joueur avec l’équipe de France ?

Quand on a un garçon qui marque comme ça, le sélectionneur s’y penche dessus. C’est pour lui raisonnable d’y penser, même s’il y a une forte concurrence. En équipe de France, cela tape haut avec des joueurs qui jouent dans de gros clubs.

Comme Rennes a pris une ampleur européenne, cela le met en meilleure position.

Recherche

Calendrier

Partenaires

Articles

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Cantine de Mumbly

Cantine

Hébergé par

Reglyss.bzh

© 1996 - 2022 www.StadeRennais.Net
© 2022 Da'Squad - L'actu du Stade Rennais

Free Joomla templates by L.THEME