• ds_0417.jpg
  • ds_0970.jpg
  • DS_0055.jpg
  • ds_0963.jpg
  • ds_0225.png
  • ds_1166b.jpg
  • DS_0061.jpg
  • ds_0887.jpg
  • ds_0743.jpeg
  • DS_0023i.jpg
  • ds_0788.jpeg
  • DS_0078.jpg
  • ds_1110.jpg
  • DS_0104.jpg
  • ds_1126.jpg
  • ds_0242.jpg
  • DS_0173.jpg
  • ds_0435.jpg
  • ds_0884.jpg
  • ds_1098.jpg

Cinq films autour du football à voir pendant ce Mondial

Si pour vous, le foot, c’est plutôt devant un écran que derrière le ballon rond, ça tombe bien : on vous a préparé une petite liste de films qui collent à l’actu du moment, sans devoir mettre les pieds au Qatar pour autant.

ds 1140

Didier, le plus drôle
Premier film d’Alain Chabat en tant que réalisateur, Didier est une comédie complètement loufoque, où le héros, qui s’appelle donc Didier, n’est autre qu’un chien qui se serait réincarné en humain. Et qui au passage, devient la star du ballon rond grâce à son agent, joué par un excellent Jean-Pierre Bacri. Dans le rôle de Didier, le réalisateur himself. Un must-see qui vous fera mourir de rire.

Joue-la comme Beckham, le film à gros succès
Sorti en 2002, le film Joue-la comme Beckham a réalisé un carton lors de sa sortie en salles et est désormais considéré comme l’un des plus grands succès du cinéma britannique. En tout cas sur le plan commercial, puisqu’il a en effet généré plus de 75.000.000 dollars de recettes mondiales.

De quoi ça parle ? Jess, une adolescente d’origine punjabi, habitant la banlieue de Londres, est archifan de football et encore plus de David Beckham. Vu ses origines, elle cache cette passion à sa famille, qui n’a qu’une chose en tête : le futur mariage de Jess. Grâce à sa rencontre avec Jules (jouée par une Keira Knightley encore très peu connue à l’époque), Jess va enfin pouvoir intégrer une équipe féminine de football et vivre sa passion à fond. En tombant au passage amoureuse de l’entraîneur, ce qui, vu sa famille, ne va pas arranger les choses.

Si vous pensiez par contre y voir le vrai Beckham, c’est raté puisque David et Victoria n’ont jamais pu libérer leur agenda très busy pour apparaître au casting. La réalisatrice a donc été contrainte d’utiliser des sosies.

Hooligans, le film qui nous laisse au bord des stades
Avec ce titre évocateur, on ne sera pas surpris d’apprendre que le film Hooligans nous emmène au bord des stades de foot, dans les gradins, plutôt que sur le terrain. On y suit Matt, un étudiant américain qui vient de se faire renvoyer d’Harvard pour possession de drogue. Ne sachant pas trop quoi faire de sa vie, il finit par aller en séjour chez sa sœur, qui vit en Angleterre. Et il y fait la rencontre du beau-frère de cette dernière, qui n’est autre que le chef du Green Street Elite, un groupe de hooligans du club de West Ham United. Matt y découvre un monde tout à fait nouveau pour lui, qui ne le laisse pas complètement indifférent.

Dans le rôle de Matt, vous trouverez un Elijah Wood qui, au moment du tournage, sort tout juste de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Il opère donc un virage à 180° avec ses précédents films, mais on s’y fait, rassurez-vous !

À noter que le film a bien failli ne jamais voir le jour puisque l’Angleterre freinait des 4 fers face à l’annonce d’un tel projet, qui aurait remis de l’huile sur le feu dans le dossier très chaud du hooliganisme anglais. L’accès aux stades pour les caméras était globalement très compliqué à obtenir pour les équipes de tournage. Rajoutez à cela une production portée essentiellement par des femmes, dans un milieu reconnu pour son machisme, et vous avez tous les ingrédients pour aboutir à un échec du projet. Mais c’était sans compter la ténacité de l’équipe… Le film a bien fini par sortir en 2005, et a même eu droit à 2 suites en 2009 et 2014.

Looking for Eric, le film un peu déprimant mais pas trop
Eric Bishop partage 2 choses avec son idole : la passion pour le foot et le même prénom. Son idole, c’est le célèbre Eric Cantona. Lequel, en plus d’être footballeur professionnel, a aussi réussi à prouver ses talents d’acteur grâce au récit que nous livre Ken Loach dans Looking for Eric.

Concrètement, la vie d’Eric (Bishop) est un peu morose, sa famille n’égaye en rien son quotidien. Alors, quand le grand Cantona, dont le portrait trône fièrement au mur, semble le regarder attentivement, Eric commence à imaginer ce que ferait son idole dans pareille situation. Résultat : un film un peu barré mais entraînant, qui vaut franchement le détour !

Pour la petite histoire, l’idée du film a été soufflée par Cantona à l’oreille de Ken Loach, et est basée sur une vraie relation qu’il entretenait avec un fan.

Les Petits Princes
On termine par une comédie dramatique qui sent bon l’espoir. Dans Les Petits Princes, film français sorti en 2013, on suit l’histoire de JB, un jeune espoir du football qui, du haut de ses 16 ans, n’a qu’un seul rêve : devenir footballeur professionnel. Son principal problème est qu’il est porteur d’une anomalie cardiaque qui devrait normalement le tenir éloigné des terrains de foot. Ce qu’il n’est évidemment pas prêt à faire.

Alors, il cache son problème de santé à tout le monde, malgré les doutes et interrogations de certains, et continue à risquer sa vie tous les jours sur le gazon.

Recherche

Calendrier

Partenaires

Articles

29 novembre 2022

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Cantine de Mumbly

Cantine

Hébergé par

Reglyss.bzh

© 1996 - 2023 www.StadeRennais.Net
© 2022 Da'Squad - L'actu du Stade Rennais

Free Joomla templates by L.THEME